BIOGRAPHIE

photo de l'auteur

Emmanuel d’Hooghvorst (Bousval, Belgique 1914 - Bruxelles 1999).

Emmanuel d’Hooghvorst est l’ainé d’une famille de six enfants. Son frère Edmond, mourut en 1942; Suite à leur amitié commune avec Louis Cattiaux, une grande collaboration dans la quête le liera à son jeune frère Charles, de dix ans son cadet.

En 1948, grâce à une critique de René Guénon dans la revue Les Études traditionnelles, sur Le Message Retrouvé récemment paru, Emmanuel d’Hooghvorst entre en contact avec Louis Cattiaux.

L’année 1949 marque le début d’une relation épistolaire intense entre Louis Cattiaux et les deux frères, Emmanuel et Charles d’Hooghvorst.

En 1951,  Emmanuel d’Hooghvorst écrit son premier article sur Le Message Retrouvé, publié dans la revue suisse Les Cahiers trimestriels Inconnues. Il publiera ensuite dans la même revue en 1954, Le Message prophétique de Louis Cattiaux. Lequel venait de quitter ce monde.

En 1956, la première édition complète des quarante chapitres du Message Retrouvé paraît à Paris aux éditions Denoël.

En 1977, naît la revue belge Le Fil d’Ariane, Écriture et tradition, sous l’impulsion d’Emmanuel d’Hooghvorst. Revue dans laquelle il ne cessera d'écrire.

La première publication des œuvres d’Emmanuel d’Hooghvorst a lieu en 1996 sous le titre Le Fil de Pénélope, tome I, aux éditions La Table d’Emeraude, Paris.

En 1998, le tome II du Fil de Pénélope est publié.

Emmanuel d’Hooghvorst quitte ce monde le 17 mai 1999.

En 2009, une réédition augmentée du Fil de Pénélope tome I, paraît aux éditions Beya.