• Sous la direction de
    Marie Fé d'Hooghvorst
  • Éditions Beya
  • volume n°34
  • 16 X 23
  • 318 pages
  • ISBN : 978-2-930729-20-6
  • couverture cartonnée cousue
  • illustrations noir et blanc : 3 ; couleurs : 6
  • parution : juin 2022

Charles d'Hooghvorst

CERVANTÈS ET LA CABALE CHRÉTIENNE

Charles d’Hooghvorst, déjà connu pour Le Livre d’Adam dédié aux traditions juive, chrétienne et musulmane, remet ici en lumière la véritabe et profonde Renaissance hermétique de l’Occident, étouffée pendant si longtemps par le rationalisme triomphant. Manifestement, la Vérité finit toujours par ressortir de son tombeau.

Dans l’ouvrage qui suit, l’exégèse traditionnelle que Charles d’Hooghvorst applique nous révèle le sens premier des textes, le plus radical et occulte, lequel est toujours hermétique, c’est-à-dire cabalistique et alchimique.

L’auteur nous exhorte à une lecture claire et passionnée de Cervantès et des cabalistes chrétiens, avec le regard d’un amoureux de la sagesse, qui la recherche dans les bons livres, dans ceux qui parlent du trésor qu’a perdu l’humanité en tombant dans ce monde d’exil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Table des matières


Préface........................................................................ 9

Petite remarque préliminaire.................................................. 13

Présentation de l’édition espagnole .......................................... 15


Première Partie - À la recherche de l’unité perdue dans l’œuvre de Cervantès

Notice biographique sur Miguel de Cervantès .................................. 25

Le Phébus espagnol............................................................ 33

Dulcinée du Toboso ........................................................... 51

Les Noces cabalistiques du roi ............................................... 61

L’Illustre Laveuse de vaisselle .............................................. 83

La Sorcière ou le colloque des chiens ....................................... 125

Les Travaux de Persille et Sigismonde ....................................... 141


Seconde Partie - Les cabalistes chrétiens

Introduction à l’édition espagnole .......................................... 177

Pic de la Mirandole et la cabale chrétienne ................................. 191

Le Traicté du feu et du sel de Blaise de Vigenère ........................... 199

De L’Incertitude et de la vanité des sciences et des arts

de Henri-Corneille Agrippa................................................... 211

Réflexions de Paracelse sur le christianisme................................. 243

L’Amphithéâtre de l’éternelle sapience

de Heinrich Khunrath ........................................................ 259


Appendice - Neuf courts articles inédits de Charles d’Hooghvorst

Béthel ou la porte des cieux................................................. 273

À propos du fruit défendu de l’arbre de la connaissance

du bien et du mal ........................................................... 277

La Source.................................................................... 283

« Qui transformera le lait virginal

en la consistance corporelle du fils nouveau-né ? » ......................... 285

Le Miroir d’Adam............................................................. 289

« Le serpent m’a trompée et j’en ai mangé » ................................. 295

« Qui me trouve a trouvé la vie » ........................................... 299

L’œuvre de la cabale ou œuvre messianique.................................... 305

Une réflexion sur la mort.................................................... 311

Commentaires

Chargement de la conversation