• Éditions Beya
  • volume n°9
  • 16 x 23 cm
  • 256 pages
  • ISBN : 978-2-9600575-2-2
  • couverture cartonnée cousue
  • parution : septembre 2008

Charles d'Hooghvorst

LE LIVRE D'ADAM

Le Livre d’Adam de Charles d’Hooghvorst est une compilation exceptionnelle d’articles comprenant des textes traditionnels et leurs commentaires, qui permettront au lecteur de découvrir le lien qui unit les trois grandes religions monothéistes.

De toute évidence, cette unité profonde ne peut se déceler dans leurs manifestations exotériques, étant donné que celles-ci n’expriment que leurs différences. Il faut rechercher dans les trois grandes religions du Livre le seul sens qui les unit. Charles d’Hooghvorst s’est magistralement acquitté de cette tâche.

Par le biais d’une série d’articles d’apparence disparate, l’auteur amène le lecteur à retrouver l’unique fondement de toutes les traditions : le véritable mystère de l’homme ou d’Adam, car selon les mots d’un âhâdit musulman : « Celui qui se connaît lui-même, connaît son Seigneur ».

D’après Charles d’Hooghvorst, le Dieu des trois grandes religions monothéistes est un Dieu qui se révèle de façon sensible. « Ce savoir sensible procède de la parole perdue par Adam lors de sa chute originelle. Tel est bien le Livre qu’Adam ne peut plus lire. Par le fait de son incarnation en ce bas monde, l’homme possède encore cette racine du savoir, bien que muette et dans un état desséché. Il ignore cependant que même dégradée, celle-ci constitue son bien le plus précieux, car il ne peut ressusciter sans elle ».


Charles d'Hooghvorst (Bousval, Belgique 1924 – Barcelone 2004), ami intime de Louis Cattiaux dont il a propagé l’enseignement, est l’auteur d’essais sur les grands thèmes de la spiritualité traditionnelle. À l’exemple de son frère Emmanuel d’Hooghvorst, sa préoccupation le conduisit, en bon érudit, à approfondir les racines des différentes traditions.

Table des matières


Préface de Raimon Arola ............................... VII

INTRODUCTION ............................................ 1

TRADITION HÉBRAÏQUE .................................... 15
I. La tradition hébraïque et Abraham ................... 17
Les textes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
La tradition écrite et la tradition oral . . . . . . . . 19
Les commentair . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
1. Les targoumim . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
2. Le Talmud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
3. Les midrachim . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
4. Le Sepher ietsirah (« Livre de la formation »). . . . 22
5. Le Sepher habahir (« Livre de la clarté »). . . . . . 23
6. Le Sepher hazohar (« Livre de la splendeur »). . . .  23
L’importance de la traditio .. . . . . . . . . . . . . . 23
La . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
La réalité sacrée se situe dans le présent . . . . . . . 28
Abraham l’Hébreu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Les noms Elohim et Adona . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

II. Exégèse hébraïque .................................. 37
À PROPOS DU NOM DIVIN MAQOM, LE « LIEU » . . . . . . . . 37
Prés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
Commentaire du Midrache rabah . . . . . . . . . . .. . . 38
Commentaire du Seepher habahir. . . . . . . . . .. . . . 39
Commentaire du Midrache hagadol . . . . . . . . . . . .  40
Commentaire du Zohar. . . . . . . . . . . . . . . . . .  41
Commentaire du Midrache rabah . . . . . . . . .. . . . . 42
TRAVAILLER LA TERRE . . . . . .  . . . . . . . . . . . . 43
LE DIEU DE RIGUEUR ET LE SEIGNEUR DE MISÉRICORDE . . . . 45
LE VÊTEMENT DE LA TORAH . . . . . . . . . . . .. . . . . 49
LA PIERRE DE FONDATION ET LA PORTE . . . . . . . . . . . 50
La pierre de fondation . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
La porte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
COMMENTAIRE DE LA GENÈSE DE RECANATI . . . . . . . . . . 54
LA VISION DE LA MERKABAH ET LE HACHMAL . . . . . . . . . 62
LE MÉRITE D’ABRAHAM . . . . . .  . . . . . . . . . . . . 64
LE PUITS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
UN SAGE PROVERBE : 
« CELUI QUI OS TE DONNA, MORT NE VEUT TE VOIR » ........ 70
LE RÊVE DE DIEU . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . 76

III. Le mystère de la manifestation divine 
au milieu de la nuit ................................... 81

TRADITION CHRÉTIENNE ................................... 97
I. À propos de la tradition chrétienne ................. 99
II. L’ésotérisme chrétien au premier siècle ........... 105
III. Exégèse chrétienne ............................... 115
« QUE TON NOM SOIT SANCTIFIÉ » . . . . . . . . . . .  . 115
SOMMES-NOUS IDOLÂTRES ? . . . . . . . . . . . . . . . . 117
LE SYMBOLISME DE L’ÉGLISE ET LE MYSTÈRE MARIAL . . . .  122
Présentation . . . . . . . . . . . . . . .  . . . . . . 122
Commentaire de Rupert de Deutz . . . . . . . . . . . .  123
LE REPOS DU BOEUF ET DE L’ÂNE . . . . . . . . . . . . . 126
L’HOSPITALITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
LE RICHE ET LE PAUVRE . . . . . . . . . . . . . . . . . 130
SARAH ET ABRAHAM . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . 133
Présentation . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . 133
Commentaire du Zohar à propos de Genèse XII, 11 à 13 .  134
Commentaire d’Origène sur Genèse XII, 11 à 13,
concernant Abimelek et Sarah . . . . . . . . . . . . .  135
SUR LE SENS DES MOTS ÂME ET ESPRIT . . . . . . . . . .  137

IV. La quête du saint-Graal ........................... 141

V. Déterminisme astrologique et don du ciel ........... 161 

TRADITION ISLAMIQUE ................................... 173
I. Les ahâdîth du prophète Mahomet .................... 175

II. L’imam caché ...................................... 185

III. Le mémorial des saints de Farid-ud-din ’attar .... 199
Présentation . . . . . . .  . . . . . . . . . . . . . . 199
Extraits du Mémorial des saints . . . . ..... . . . . . 203
Sentences de Dja’far Sâdiq (702-765) . . . . . . . .. . 203
Sentences de Veïs al-Qarânî (†642) . . . . . . . .. . . 203
Sentences de Haçan Basri (641-728) . . . . . . . . .  . 204
Histoire de Mâlik DInâr (º754) . . . . . . . .. . . . . 205
Sentence de Mohammed Vâci’ . . . . . . . . . . . .. . . 206
Sentences de Râbi’a ’Adaviyeh (†752) . . . . . . . .. . 206

IV. Satan et le problème du mal ....................... 213

ÉPILOGUE .............................................. 219
I. La lettre et l’esprit .............................. 221
 II. La voie d’Hermès ................................. 229

ANNEXE ................................................ 233
LVI LITANIES ZOU de Victoria Borràs ................... 235

Commentaires

Chargement de la conversation